Victor Casagrande L'expérience du Hackacom

Victor Casagrande

Le Hackacom, une expérience inédite proposée à nos étudiants de Bloc 3 Commu : 3 équipes coachées par des Alumni UNamur ont, dans un délai très court, trouvé des concepts à proposer à un “vrai” client. 

Je suis Casagrande Victor, étudiant à la faculté sciences économiques, sociales et de gestion à l’UNamur. Je suis en bloc 3 information & communication option journalisme. 2 coéquipiers (Alexandre Gérard, Noémie Depré)

Hackacom, une activité supplémentaire dans le cadre du stage.

Dans le cadre du Hackacom, nous avons dû concevoir une campagne de communication en 48H pour une cliente réelle. C’est une belle expérience. Personnellement, j’ai pris l’Hackacom comme une compétition, donc ça booste l’adrénaline. L’objectif de l’équipe était de produire le meilleur projet possible. L’avantage de ce projet, c’est la réactivité et la mise en œuvre immédiate. La stimulation intellectuelle collective et la concrétisation d’un vrai projet sont les maîtres-mots de l’Hackacom.

Nous avons collaboré ensemble durant 48H. L’aboutissement du travail dans un premier temps a été un moment d’émotion et de fierté. Ensuite, la présentation devant le jury était un moment rempli d’adrénaline. Enfin, la consécration avec l’annonce des résultats. Le jury nous annonce que nous avons remporté la première édition de l’Hackacom. A ce moment, un tas d’émotions se mélange. 

Idée de compétences : avoir de la créativité, imaginer le futur, penser de manière éthique et durable, développer la conscience de soi, la motivation et la persévérance, déceler et valoriser des opportunités, mobiliser des ressources, mobiliser les autres, prendre des initiatives, planifier et gérer, accueillir l’incertitude, l'ambiguïté et les risques, travailler avec les autres, apprendre de ses expériences… 

Je pense que nous avons appliqué une grande partie de notre savoir acquis à l’université. Chaque membre de l’équipe a adopté une posture complémentaire par rapport aux autres pour avoir une équipe constructive. Ensuite, je pense ce qui nous a guidé c’est notre motivation et notre remise en question.

UNe3